Mes priorités

Ecologie sociale

Dérèglement climatique, épuisement des ressources naturelles, disparition des énergies fossiles : l’environnement est notre grand défi et celui de nos enfants. Objectif: neutralité carbone d'ici 2050. Le recours aux énergies renouvelables doit être soutenu sans réserve. Il passe par des investissements massifs pour assainir nos logements en échange de loyers abordables, par un combat résolu contre la libéralisation totale du marché de l’électricité pour éviter la dépendance de groupes industriels étrangers et par le développement ambitieux des énergies renouvelables (solaire, hydraulique, éolien et géothermie). Il nous faut créer les emplois verts de demain, développer des transports publics accessibles et de qualité et favoriser les circuits-courts entre agriculteurs et consommateurs par une production respectueuse du bien-être animal.

Aux côtés des employé·e·s et des indépendant·e·s

Les employé·e·s et indépendant·e·s dans la restauration, la culture, les loisirs ou encore dans le commerce de détail font face à une crise sans précédent en raison d'un virus pour lequel ils ne sont pas responsables. Plus que jamais, ils doivent être soutenus sans réseve pour surmonter les effets dévastateurs de cette pandémie. Nous voulons la santé et l'emploi. Notre pays a les moyens d'apporter les aides rapides à la hauteur des attentes pour éviter faillites, précarité et pertes d'emploi. Le manque d'aide financière ou leur déblocage tardif aurait des répercussions insurmontables. Aides à fonds perdus en combattant les effets de seuil, prise en charge des loyers, chômage technique payé à 100% pour les bas salaires: ces mesures doivent être adoptées sans perte de temps.

Contre les discriminations

À tous les niveaux, dans tous les secteurs sans exception, le racisme doit être combattu. Souvent nié ou minimisé, le racisme même inconscient reste bien présent. La formation dès le plus jeune âge doit enseigner aux enfants que les êtres humains sont égaux entre eux. L'intégration et l'insertion professionnelle doit se faire sur la base des compétences propres des uns et des autres sans distinction d'origine. Les discriminations sexuelles et salariales sont autant de freins à l'épanouissement des femmes. Elles n'ont pas leur place.  Chacun·e doit se sentir libre de mener sa vie comme il l'entend dans le respect d'autrui en combattant l'homophobie et la transphobie. Mariage pour tout·es, droit à l'adoption pour les couples homosexuels et accès facilité aux fécondations in vitro: les enjeux ne manquent pas.