Rechercher
  • jean.tschopp

Violences domestiques: il n'y pas de fatalité


L’écrasante majorité des auteurs violence domestique ne suit – au mieux – qu’un seul entretien thérapeutique après son expulsion du domicile commun. Ce suivi doit impérativement être renforcé pour faire chuter la récidive et éviter de nouveaux drames. Mon intervention de la semaine au Grand Conseil. 🖐🏼🚫 STOP féminicides

(c) 2020, Jean Tschopp

  • Facebook - Jean Tschopp
  • Twitter - Jean Tschopp
  • Instagram - Jean Tschopp