Rechercher
  • jean.tschopp

Faciliter l'accès aux fécondations in vitro




Ni l'assurance de base, ni les assurances complémentaires ne prennent en charge les fécondations in vitro (FIV). Pour certaines femmes ayant subi une chimiothérapie ou s'étant faite retirer les trompes, les FIV sont pourtant le seul moyen d'avoir un enfant (en dehors de l'adoption). En hôpital, une FIV s'élève à CHF 5650.- (tarif du CHUV) auxquels s'ajoutent plusieurs plusieurs milliers de francs de frais de stimulations, sans parler du fait qu'il faut souvent plusieurs FIV pour mener une grossesse à terme.


La procréation médicalement assistée ne doit pas se limiter aux couples qui ont pu épargner suffisamment d'argent. Mon postulat de la semaine au Grand Conseil demande des FIV beaucoup plus accessibles financièrement. Le départ à l'étranger pour réaliser une FIV ou le renoncement à avoir des enfants, faute de moyens, sont indignes de notre pays. Notre système de santé doit être accessible.


Développement de mon postulat à la tribune du Grand Conseil le 03.09.2019 :

Article de 24 heures des 28-29.09.2019: Vent de révolte sur le prix des fécondations in vitro

(c) 2020, Jean Tschopp

  • Facebook - Jean Tschopp
  • Twitter - Jean Tschopp
  • Instagram - Jean Tschopp