Rechercher
  • jean.tschopp

Droit de retrait pour les employé•e•s vulnérables

Mis à jour : mai 28

Beaucoup d’émotions au moment où le Grand Conseil reprend ses droits. Protection de la santé, aides indispensables aux employé•e•s, aux indépendant•e•s et solidarité avant tout en cette période de coronavirus. Il y a du travail


Grand Conseil, La Marive, Yverdon-les-Bains

Les employé•e•s vulnérables doivent pouvoir recourir à un médecin pour faire constater le non-respect des normes sanitaires sur leur lieu de travail. Le principe veut que les salarié•e•s vulnérables fassent du télétravail. Mais en cas de besoin d'exploitation, l'employeur peut leur demander de se rendre sur leur lieu de travail à condition de respecter les normes sanitaires. Si ces règles ne peuvent pas être respecter, l'employé doit pouvoir recourir à un intervenant de santé. Un enjeu de santé au travail pour nous protéger contre de nouvelles propagations du virus.


Mon interpellation de la semaine‬⁩ au Grand Conseil


Article du 27.05.2020 dans l'Evénement syndical


(c) 2020, Jean Tschopp

  • Facebook - Jean Tschopp
  • Twitter - Jean Tschopp
  • Instagram - Jean Tschopp