Rechercher
  • jean.tschopp

Crise énergétique et emploi. Des aides nécessaires

Les PME font face à de nombreuses difficultés: hausse de l'ordre de 50% du coût des énergies. Le risque de pénurie d'électricité est important pour l'hiver prochain. Nous savons d'ores que ce risque est plus important encore pour 2024. Des contingentements et des délestages auraient des conséquences désastreuses pour l'emploi. Sans aide, des pertes d'emplois et des fermetures d'entreprise sont à redouter.


Photo de Nunon Marques sur Unsplash

Les entreprises ne sont pas égales face à leur consommation d'énergie. Certaine PME peuvent basculer en télétravail - ce qui impose une participation aux frais de chauffage et d'électricité pour les employés. D'autres PME dans le domaine industriel notamment n'ont pas cette possibilité. Pour une boulangerie ou une brasserie, il n'est pas simple de réduire sa consommation d'électricité. Malgré les signaux de détresse déjà exprimées par plusieurs entreprises, nos autorités n'ont prévu aucune aide aux entreprises pour surmonter cette période difficile.


Mon interpellation au Grand Conseil vaudois du 01.11.2022 demande au Conseil d'Etat d'approcher les partenaire sociaux et les gestionnaires de réseaux de distribution pour identifier les secteurs d'activités les plus exposés et adopter des mesures d'aides à la hauteur des enjeux. Il est essentiel de débloquer les aides nécessaires pour le maintien des emplois: réduction d'horaire de travail (chômage technique), prise en charge des frais professionnels pour le personnel devant basculer en télétravail, recours au fonds cantonale de soutien à l'industrie. Enfin, il est essentiel que les PME bénéficient d'aides pour basculer vers un approvisionnement en énergies renouvelables pour assurer notre approvisionnement, nous libérer des énergies fossiles, stabiliser les prix et favoriser un recours aux énergies propres pour faire face au dérèglement climatique.


Cette demande s'insère dans un ensemble de propositions pour surmonter la crise énergétique avec plusieurs de mes collègues du Grand Conseil du Groupe socialiste, de celui des Vert·e·s et d'Ensemble à gauche.


Le Temps 31.10.2022 La gauche vaudoise se mobilise contre la crise énergétique